Histoires de vols

  • Les malfaiteurs interceptés en plein vol

    Dans un arrondissement de Paris, en pleine journée, un Yamaha Tmax 530 est dérobé à la vue et au nez des passants.S’en rendant compte sur l’heure du déjeuner, le propriétaire du scooter contacte la cellule vol Traqueur qui active immédiatement le système Traqueur Spot Rider dissimulé à bord du deux-roues. A 16H20, le signal émis par le système Traqueur est capté dans le département de Seine-Saint-Denis (93). Sur place, un détective Traqueur confirme la présence du TMax ; ce dernier est en déplacement avec, à son bord, le conducteur et un passager. La Brigade Motorisée rejoint le détective Traqueur et se lance à la poursuite des voleurs, qui sont très vite interceptés et interpelés. Le Yamaha Tmax est sécurisé et rendu à son propriétaire soulagé, tandis que les malfaiteurs sont interrogés.  

  • Un trafic de faussaires démantelé

    En date du 7 octobre, à 18h07, la cellule Vol de Traqueur reçoit un avis de réquisition de la part de la gendarmerie d’une commune de Seine-et-Marne (77) afin d’activer les procédures de recherche d’un véhicule de marque Lexus, modèle RX400H, dérobé de manière frauduleuse. En effet, alors qu’il avait trouvé acheteur pour son véhicule, le propriétaire du véhicule en question s’est rendu compte que le chèque utilisé pour le paiement était un faux. Il porte plainte à la gendarmerie, qui contacte Traqueur. Le Traqueur Spot, dispositif après-vol dissimulé à l’intérieur du Lexus, est activé ; à 18h30, il émet un signal capté par un détective Traqueur, dans le département de Seine-Saint-Denis (93). Tandis que le véhicule se déplace, le détective le traque à distance, rejoint par la BAC (Brigade Anti-criminalité), qui intercepte la voiture et procède à deux interpellations. L’affaire, entre les mains de l’OPJ (Officier de Police Judiciaire) du 77, permet de mettre au jour ce qui semble être une organisation avertie de malfaiteurs, comprenant faussaire et voleurs, apparemment en lien avec un trafic vers le Bénin.

  • Course poursuite avortée !

    A Saint-Etienne (42), une Citroën DS3  est dérobée en pleine journée. Sa propriétaire, abonnée Traqueur depuis tout juste 5 jours, découvre la disparition de son véhicule en sortant du travail, vers 17h30. Elle contacte la cellule vol Traqueur qui active le système Traqueur Spot. Très vite, le signal émis par le Traqueur est détecté, provenant apparemment d’une zone sensible de l’Isère (38). La Section Aérienne de la Gendarmerie et les gendarmes au sol, épaulés par un détective Traqueur, confirment que la DS est bien recélée au cœur de cette zone. Tandis que les forces de l’ordre interviennent, un individu tente de s’enfuir avec la jolie citadine et cherche à s’engager dans une course-poursuite, qui tourne immédiatement à l’avantage des gendarmes, qui interpellent le chauffeur.  Les gendarmes sécurisent le véhicule, qui disposait déjà d’une nouvelle plaque et dont le numéro de série était maquillé.                

  • Retrouvée en 1H

    Dans le département des Côtes-D’armor (22), la propriétaire d’une Mercedes CL500 Noir est victime de home-jacking en pleine nuit. N’ayant pas d’abonnement en cours lors du vol, la propriétaire de l’allemande ne contacte pas spontanément Traqueur ; 6 jours plus tard, sans nouvelles, elle décide finalement d’appeler la cellule vol de Traqueur pour voir s’il est encore temps de mener les recherches. A 18h30 le même jour, sans perdre une minute, la cellule vol de Traqueur active le système Spot caché à bord de la Mercedes. A 19H30, la BAC (Brigade anti-criminalité) du Val-de-Marne (94), capte le signal émis par le Traqueur ; la Mercedes est découverte sur la voie publique ; après une courte surveillance sans interpellation, elle est sécurisée afin d’être restituée à son propriétaire.  

  • Il n’est jamais trop tard pour prévenir Traqueur

    En Seine-Maritime (76), un Yamaha 700 RAPTOR est dérobé dans la nuit par la technique du home-jacking. C’est seulement 5 jours plus tard, en ouvrant son garage, que le propriétaire découvre la disparition de son quad. Sans perdre une minute de plus, il contacte la cellule vol Traqueur qui active aussitôt le système Traqueur Spot Quad. Très rapidement, le signal émis par le Traqueur dissimulé dans le quad est entendu sur la commune du Havre ; les forces de l’ordre , épaulés par un détective Traqueur, découvrent le quad, caché au fond d’une impasse, bien installé sur une remorque. Le quad est sécurisé et rendu à son propriétaire.  

  • Un hamburger en travers de la gorge

    A Marseille (13), le propriétaire d’un scooter Yamaha T-Max flambant neuf est victime d’un bike-jacking, heureusement sans gravité pour lui. Dans le quart d’heure qui suit l’agression, il contacte le service vol de Traqueur qui lance immédiatement l’activation du système Rider caché à bord du deux-roues. Le signal émis par le Traqueur Rider est immédiatement entendu dans un arrondissement de Marseille alors que le scooter est en mouvement. La traque à distance permet de pister le scooter alors que les voleurs font une pause déjeuner dans un fastfood. La police motorisée organise une discrète surveillance. Deux individus sortent alors du restaurant et s’emparent du Tmax. Immédiatement une poursuite s’engage entre la police et les malfaiteurs. Se sentant piégés, les individus décident d’abandonner le scooter et prennent la fuite à pied vers une zone difficile d’accès pour les forces de l’ordre motorisées. Le Yamaha T Max est sécurisé et rendu à son propriétaire.

  • Un Yamaha T-Max dissimulé dans une camionnette !

    Dans les Hauts-de-Seine (92), un Yamaha T-Max 530 équipé du Traqueur Rider est dérobé pendant le week-end ; la cellule opérations Traqueur en est avisée le lundi. Les procédures de recherche sont immédiatement lancées et un détective Traqueur est dépêché pour effectuer les recherches. Il détecte et suit le signal émis par le Traqueur jusqu’à une camionnette Citroën Jumper, stationnée dans une commune du 93. Le scooter est supposé se trouver à l’intérieur. Sur place, les forces de l’ordre font remorquer la camionnette au commissariat. Elle est ouverte en présence d’un officier de police judiciaire, qui confirme la présence du T-Max en question ainsi qu’un autre T-Max également déclaré volé.

  • Home-jacking

    En Seine-et-Marne (77), une Mercedes Classe E équipée depuis quatre ans du système Traqueur Spot  est dérobée à 4h du matin par la technique du home-jacking ; son propriétaire contacte aussitôt le commissariat puis la cellule vol Traqueur qui  lance immédiatement les recherches au sol. Dans la matinée, le signal émis par le Traqueur est détecté dans le Val-d’Oise (95), provenant du niveau -1 du parking  d’un hôtel proche de l’aéroport.   Les Forces de l’ordre sur place sécurisent la Mercedes afin d’effectuer les relevés physiologiques. Elle sera ensuite restituée à son propriétaire.

  • Déesse Ch’ti secourue par Traqueur

    Dans le Nord de la France, une Citroën DS3 de 2012 est dérobée pendant la nuit. Vers 10h le lendemain matin, son propriétaire s’en rend compte, déclare le vol aux autorités et prévient Traqueur. Le Traqueur est activé et permet à la BAC (brigade anti criminalité) de Lille de le localiser en quelques minutes ; la jolie citadine est sécurisée au garage de permanence pour effectuer des relevés physiologiques avant d’être restituée à son propriétaire.

  • Une Ducati retrouvée par la BAC au cœur d’une zone urbanisée

    En région parisienne, une Ducati Diavel est dérobée en pleine nuit tandis qu’elle était stationnée sur la voix publique. Son propriétaire en informe aussitôt les forces de l’ordre et le PC sécurité de Traqueur. Le Traqueur Rider dissimulé à bord de la moto est activé et émet un signal capté par un hélicoptère équipé en système de détection. Relayée au sol, la traque permet à un équipage de la BAC de Seine-Saint-Denis (93) de retrouver le deux-roues, enfoui au cœur d’une zone résidentielle, caché dans un local à vélo. La Ducati est sécurisée et rendue à son heureux propriétaire.